AccueilPortailFAQGroupesS'enregistrerRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Evolution du désir durant la grossesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nancy

avatar

Mon âge : 33
Mes enfants : marie-ève16-9-2006 et mélissa 8-5-2008
Mon absence : quand il a soleil je suis dehors!
quand il pleut je suis p-e ici


un autre article que je trouvais interessant il parle de l'évolution du desir ainsi que se qui l'entour!

Une grossesse est un moment unique, un moment figé.
Chacune d’entre vous vivra cette aventure aussi intensément que possible mais aussi différemment.
On ne peut s’aventurer à prétendre que ces neuf mois sont équivalents pour tout le monde.


Une petite révolution à l’intérieur de votre corps
L’arrivée d’un bébé modifie indéniablement la vie de couple. Votre corps se modifie, vos désirs sexuels peuvent s’en trouver totalement changés. Vous vous sentez femme dans un corps de mère.

Certaines d’entres vous, continueront à avoir des rapports sexuels comme à l’accoutumé, d’autres par contre verront ces rapports augmenter ou encore diminuer. Toutefois, lorsque les relations sexuelles sont cassées pendant la grossesse, elles se remettent difficilement.

Cette petite révolution à l’intérieur de votre corps ne vous laissera pas indifférente. Vous allez apprendre, à découvrir et à accepter ce corps qui se modèle chaque jour, à gérer les différents maux du premier trimestre. Durant ces neuf mois on oublie souvent la femme que l’on a été avant, on nie son identité mais au terme de cette fabuleuse aventure on se sent épanouie, comblée.
La grossesse peut permettre à la femme de se réaliser.


Evolution de la libido

Un certain nombre de bouleversements hormonaux explique l'évolution du désir durant la grossesse. Le taux d'estrogènes augmente durant une maternité et les organes génitaux ainsi que les seins sont mieux irrigués donc en théorie plus sensibles, : Ce qui explique, chez un certain nombre de femmes enceintes l'augmentation du désir. Toutefois, les grossesses sont tellement différentes que l'on ne peut pas vraiment parler de règles communes. Néanmoins en règle générale, vos désirs évoluent au fils des mois. Durant les trois premiers mois, les nausées et les bouleversements psychologiques sont tels que vos envies sont souvent au point mort.
Du troisième au sixième mois, vous vous sentez souvent plus épanouie. Vos nausées ont cessé et vous êtes encore très libre de vos mouvements. C'est le moment où vos désirs atteignent leur sommet. Les trois derniers mois sont souvent marqués par une chute du désir, la prise de poids vous empêche d'être complètement libre de vos mouvements, vous vous sentez quelquefois gênée. Durant les dernières semaines de grossesse un tiers des couples continue d'avoir des rapports sexuels. Sachez qu'un couple sur deux cesse toute activité durant la grossesse... Alors ne culpabilisez ni dans un sens ni dans un autre... L'essentiel pour votre bien-être est de suivre vos envies et de vous rappeler que chaque grossesse est unique.


Les positions



Votre corps change, vos désirs aussi, naturellement vous allez certainement être amenée, au fur et à mesure de votre grossesse à changer de positions durant vos rapports.

Vous pouvez profiter des évolutions physiologiques de votre corps pour découvrir des plaisirs différents avec vos seins. Durant les trois premiers mois vous pourrez conserver vos habitudes sexuelles. A partir du deuxième trimestre certaines positions comme « Le missionnaire » (L'homme sur la femme) peuvent devenir inconfortables voire douloureuses. Ces changements ne vous interdisent pas d'avoir des relations, il vous suffit juste d'être un peu plus inventive et que sans tabou vous essayez, avec douceur, de nouvelles variantes.

" The spoon " : La petite cuillère
Vous vous allongez sur le dos, votre homme se colle derrière vous, dans votre dos. Avec ses mains il peut vous caresser le ventre, les seins... avec sa bouche vous embrasser le cou. Le plus physiologique de cette position est que l'utérus alourdi par le point du bébé ne pèse sur le bébé, votre vagin est plus libre, votre « Amant » peut à votre convenance vous faire l'amour avec douceur... Pour faciliter la position vous pourrez lever un peu les genoux... Il ne vous reste plus qu'à « Croquer » le plaisir.

L'amour sans pénétration
L'amour ne se réduit pas à la pénétration. Vous pouvez avoir autant de plaisir et de tendresse en pratiquant l'amour oral, la masturbation réciproque et les massages...

Le cunnilingus, c'est à dire la succion par votre partenaire de votre clitoris est particulièrement adapté à la grossesse. Tranquillement couché sur le dos ou sur la tranche, votre conjoint pourra, la tête entre vos jambes, jouer avec votre intimité et stimuler votre clitoris à l'aide de sa langue. C'est un moment particulièrement tendre qui vous rapprochera et vous permettra, sauf conte indication médicale, de continuer à avoir des orgasmes jusqu'à votre accouchement.

La fellation
Rien ne vous interdit et vous empêche de pratiquer la fellation durant la grossesse. Si votre mobilité est réduite, vous pouvez vous asseoir dans un fauteuil tandis que votre amant se tient debout face à vous... Une variante consiste à se coucher, dans votre lit, sur la tranche et de porter le penis de votre « Amant » à votre bouche. Se sera pour lui un signe d'affection et une source de jouissance tandis que cela vous permettra d'affirmer votre pouvoir de séduction.

Les seins
L'une des premières transformations de votre corps sera très certainement le gonflement de vos seins. Beaucoup d'hommes sont très heureux de cette évolution. En vous caressant les seins, qui sont quelquefois plus sensibles, votre partenaire pourra vous procurer un plaisir intense...


QU'EN PENSENT LES MÉDECINS ?


Le tabou sur la sexualité pendant la grossesse est peut être entrain de tomber. Les médecins sont aujourd'hui quasi-unanimes pour dire que l'épanouissement sexuel ne fait courir aucun risque aux mères enceintes et aux bébés.

Des médecins américains ont d'ailleurs mené une étude scientifique, durant trois ans, pour savoir s'il existait un risque d'accouchement prématuré en cas de sexualité active durant les derniers mois de grossesse. L'enquête porte sur le nombre de rapports sexuels, les positions utilisées, la présence ou non d'orgasme...
Les conclusions de l'enquête révèlent que l'activité sexuelle diminue au fur et à mesure de l'avance de la grossesse et que l'activité sexuelle n'a pas d'incidence sur la prématurité des grossesses.
La sexualité, sauf bien sûr si elle est contre indiquée pour des raisons médicales, ne représente pas durant une grossesse normale, un risque d'accouchement prématuré.
Si vous ne présentez pas de risques de prématurité, vous n'avez pas de raison d'éviter les plaisirs câlins.

Toutefois, dans certains cas votre médecin vous dira peut être que les rapports sexuels sont à proscrire. Dans ce cas là, écoutez-le avec la plus grande attention, il en va de votre santé et de celle de votre enfant. En effet, en cas de menace d'accouchement prématuré sévère, de placenta praevia, de fissure de la poche des eaux, les actes sexuels sont proscrits. D'autre part si votre partenaire est porteur d'une maladie contagieuse, par exemple l'herpes, les rapports sexuels sont bien évidemment à proscrire.
En règle générale et bien que cela ne soit pas évident, n'hésitez pas à poser des questions à votre médecin...
Revenir en haut Aller en bas
 

Evolution du désir durant la grossesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doux nuage forum d'échange sur l'enfance et l'hypotonie ::   :: infos sur la grossesse-